Fiches pratiques de jardinage - Potager sur balcon

Fiche pratique - Potager de balcon en octobre

Note utilisateur:  / 21
MauvaisTrès bien 
 

QUOI PLANTER EN OCTOBRE SUR MON BALCON ?

 
Voici les jours qui raccourcissent emportant avec eux le soleil et la chaleur nécessaires aux légumes du potager. Pourtant en choisissant des variétés robustes et en les protégeant nous pouvons encore cultiver des produits frais que vous consommerez avec plaisir dans les prochains mois. Plus que jamais pendant les mois froids, il est essentiel de consommer des produits vous apportant les apports nutritifs essentiels pour donner à votre corps la force de lutter naturellement contre le froid et les infections hivernales. L’automne c’est aussi le moment de préparer le printemps prochain : et si vous vous lanciez dans un verger de balcon ? Découvrons ensemble quoi faire dans votre potager de balcon en octobre ?
 

Quoi semer en octobre dans vos potagers de balcon ?

légumes d'automne sur un balconA cette saison vous pouvez planter différentes variétés de légumes  tels que des épinards, des laitues d'hiver, de la mâche, des radis ou encore des choux pommés pour une récolte de décembre à mars et avril-mai pour les laitues. Pour les protéger  vous les paillerez (mettre de la paille ou de l’herbe coupée au pied pour maintenir une température plus élevée), vous pourrez également vous procurer des tunnels pour assurer une protection à la partie de la plante extérieure.
Si vous avez semé des oignons c’est le moment de les repiquer. - Repiquer des oignons.

Comment planter ces légumes ? Cliquez sur le nom des légumes que vous voulez planter, et consultez le tableau de plantation de la fiche pratique concernée.
Où trouver de graines BIO ? Les graines des légumes d’octobre sont disponibles auprès de l'association kokopelli 
 
 

Quand planter les fleurs du printemps à venir ?

tulipeSi vous êtes adeptes des potagers colorés qui allient l’esthétique au plaisir du palais, le mois d’octobre est le moment de planter les bulbes de fleurs comme les tulipes, les narcisses ou encore les jonquilles. Astuces : échelonner les plantations, vous échelonnerez ainsi les floraisons. Pour avoir des couleurs entre vos salades, choisissez de planter des pensées.
Pendant les saisons froides, colorez votre balcon avec des légumes d'ornement : capiscum (sorte de poivron et piment), choux d’ornement. Ils ne se mangent pas mais pourront remplir des cases non occupées en hiver dans votre potager en carrés de balcon
 
 

Et si vous plantiez des arbres fruitiers sur votre balcon !

 
Vous ne rêvez pas ! Vous pouvez faire un mini verger sur votre balcon à côté de votre potager de ville.
Exemple pour un balcon de 2m10x 1m20 :
 Aménager un potager et un verger sur son balcon
-       2 arbres fruitiers : pomme et poire (symbolisés par les hachures sur le schéma) positionnés à droite et à gauche du balcon
-       1 table de culture 60x90 pour cultiver 6 variétés de légumes suivant la méthode de culture en carrés positionnée au centre
-       2 tables de culture sur mesure double niveau de 60x30(soit 2 cases par niveau et 4 cases en tout)Avoir des arbres fruitiers sur son balcon
        Avec une configuration de ce type, outre l’aspect esthétique pour le plaisir des yeux, l’aspect pédagogique et ludique pour les enfants, vous obtiendrez déjà une belle culture. Cela représente la moitié des apports en légumes pour une personne seule et des fruits en saison, ou un complément pour l’alimentation équilibrée et bio d’une famille.
La taille et l’entretien sont réduits au minimum comme pour les potagers de balcon, ils font rapidement des fruits. Et l’automne et le début de l’hiver sont les périodes les plus appropriés pour créer votre verger.
 
pommier nainIl existe en effet des arbres fruitiers nanifiés. Ils produisent des fruits de taille standard mais sont de petite taille. Choisissez des variétés auto-fertiles. Pêches, pomme, poire, nectarines, prunes, cerises faites votre marché ! Prenez un contenant d’au moins 50x50x50. Vous pouvez faire faire ces pots sur mesure en bois (meilleur isolant contre le froid) ou opter pour un pot en terre cuite. Choisissez un endroit aussi ensoleillé que possible et installez votre pot à l’endroit que vous lui destinez avant de le remplir : il va devenir lourd à déplacer. (Pensez à demander des roulettes sur votre pot sur mesure pour des déplacements sur la terrasse ou le balcon plus aisés). Mettez une soucoupe en dessous pour recueillir le surplus d’eau. Comme pour faire votre potager de balcon, mettez un fond de billes d’argile pour le drainage (5cm) et mélangez idéalement du terreau (2/3), de la terre végétale (1/3) et du fumier de cheval ou du compost.
Comme pour les légumes à repiquer, faites tremper votre arbre avant de le transplanter, déployez délicatement les racines et coupez un peu les racines abimées avant d’installer votre arbre fruitier à sa place.
Pour le planter c’est là aussi un geste connu pour les adeptes de nos fiches pratiques spécialisées pour cultiver sur son balcon: inclinez légèrement l’arbre et veillez à ce que la motte de terre soit au niveau du rebord du pot. Tassez la terre et arrosez. Les 2/3 premières années, pour protéger vos arbres nains pendant l’hiver, paillez (mettez de la paille sur la terre), protégez le feuillage et le pot avec un voile spécial qui permet de protéger des écarts de température. Secouez la neige si elle venait à recouvrir votre jeune protégé en hiver, son poids pourrait casser des branches encore fragiles.
Question arrosage, les arbres fruitiers ne supportent pas le manque d’eau, si vous vous absentez beaucoup, optez pour un arrosage automatique ou entendez vous avec un voisin. Chaque année vous remettrez un peu de terre, terreau, fumier pour enrichir la terre.
Idée ! Pensez aussi à la vigne. Elle trouvera aussi facilement sa place sur la rambarde de votre balcon.
  

Quoi faire en octobre dans mon potager de balcon ?

 
potimarronRECOLTER. Les légumes d’été ne vont plus réussir à grossir avec le rafraichissement de l’air et le manque de soleil. Il est temps de récolter les derniers fruits de votre travail estival : récoltez les citrouilles et autre potiron, les derniers haricots et betteraves. Faites mûrir les tomates dans la cuisine (pour les moins matures, en les mettant dans du papier journal). Vous pouvez stocker les cucurbitacées (courbes, citrouille…) sur de la paille ; ils se conserveront sans difficultés.
GRAINES. Il existe des graines reproductibles (non-hybrides) et des graines hybrides (F1). Si vous avez choisi des graines BIO reproductibles (disponibles auprès de l’association Kokopelli), il est des légumes que vous pouvez ne pas couper pour les laisser monter en graine, récoltez alors ces précieuses semences et utilisez-les au printemps prochains (fenouil, potiron…). Pour les conserver de façon optimum déposez-les dans un endroit abrité de la lumière, du froid et de l'humidité (une soucoupe placée dans un endroit tranquille de l’appartement conviendra parfaitement. C’est économique et pas très compliqué. Vous hésitez pour un légume ou un autre ! Testez ! Vous ne risquez rien ! Faites vous votre propre expérience, c’est comme cela que l’on apprend le mieux.
COUPER. Des plantes aromatiques comme le thym se renforcent après une taille effectuée après la floraison. A vos sécateurs ! 
ENRICHIR LA TERRE. L’automne c’est aussi le moment idéal pour enrichir la terre, lui redonner des forces après un an de culture : les légumes de votre potager se nourrissent de la terre, nourrir la terre c’est nourrir vos légumes. Rajouter du fumier, du compost, de la terre végétale. (disponibles dans les jardineries). Le thym, toujours lui, par exemple sera plus parfumé avec une terre enrichie régulièrement.
Potager de balconARRETER D’ARROSER. En dehors de votre zone protégée (tunnel), suspendez les arrosages. Par exemple arrêter d’arroser vos fraises, elles se contenteront des pluies. Elles sembleront végéter un peu, mais vous les verrez se reprendre dès le printemps venu.C'est aussi le moment de planter des bulbes de fleurs si vous voulez un potager fleuri au printemps.
ENTRETENIR VOS POTAGERS SUR PIEDS. Sur un balcon, les contenants sont essentiels. Si vous avez opté pour un potager BIO, vous aurez choisi des tables de culture en bois écologique imputrescibles pour ne pas polluer votre culture. Dans ce cas il n’est pas nécessaire d’entretenir le bois : il est résistant aux intempéries et aux moisissures. Au niveau esthétique, vous avez 2 possibilités : si vous voulez avoir un aspect patiné, laissez votre table de culture en bois tranquille, la pluie et le vent lui donneront cet aspect avec le temps. Si vous aimez plutôt l’aspect chaud type teck, optez pour une huile végétale naturelle BIO ou une lasure BIO de la teinte qui vous conviendra pour garder la couleur du bois. Pour ceux ou celles qui viennent de s’équiper ou qui sont en train d’aménager votre potager de balcon, apposez cette coloration dès l’acquisition de votre potager sur pieds, l’aspect sera encore plus éclatant.
RENTRER LES PLANTS LES PLUS FRAGILES. Si vous avez un mini verger, rentrez à l’abri du froid les agrumes (citronnier, oranger). Le salon à défaut d’une veranda fera l’affaire.
 
Photos : Capiscum , pensée : artfisa.fr, pommier nain : jardinpourvous.com, cerisier nain : greffer.net, abricotier nain : initialgg.blogspot.com, tulipe : tataflobricabrac.canalblog.com