Fiches pratiques de jardinage - Potager sur balcon

Lutter contre les insectes non désirés et les pucerons dans votre potager

Note utilisateur:  / 57
MauvaisTrès bien 
Nous vous proposons de répondre à 3 questions courantes qui tournent autour du thème de la lutte contre les insectes indésirés et les maladies dans votre potager sur pieds :  

QUELLES PLANTES AUXILIAIRES PLANTER POUR PROTEGER LES LEGUMES DES INSECTES ?

 Pour lutter contre les insectes dans le potager sans produits chimiques, vous pouvez planter des plantes dites « auxiliaires ». C’est à dire des fleurs qui attirent les insectes "désirables" qui vont se nourrir des insectes "indésirables" ou les détourner de vos cultures grâce à l'odeur qu'elles diffusent qui les repousse.

 

Cela n'est pas une méthode miracle : ce type de plantations aide la nature à s'auto-réguler. Les plantes "auxiliares" attirent des insectes comme les coccinelles qui vont se nourrir des pucerons par exemple. 
 
Découvrons ensemble quelques unes des plantes auxilaires : pour les balcons nous vous recommandons les capucines, la sauge, la menthe poivrée (à planter à part). Pour les terrasses et les jardins la lavande et les autres plantes auxiliaires pourront profiter d'un espace plus à leur taille
 

Si vous ne voyez pas bien l'image ci-dessous, vous pouvez afficher l'image en grand en cliquant sur ce lien : "lutter contre les insectes indésirables dans le potager"

.
 
lutter-contre-les-insectes-et-pucerons
 
 
Assurez à vos petites sentinelles de quoi vivre et rester dans votre potager. Pour cela prévoyez un mini point d'eau, diverses plantes dont elles peuvent se nourrir, un abris pour les périodes froides et dans lequel elles pourront se reproduire. 
 
La sauge, la menthe et la lavande s'utilisent en infusion. Attention la recette pour ces infusions "insecticides" n'est pas une recette destinée à être consommée : ces infusions sont faites avec de l'eau de pluie et infusent 24h pour développer des bactéries. Elles sont faites UNIQUEMENT pour traiter les légumes.
 

QUOI FAIRE FACE A DES TACHES SUR LES FEUILLES DES LEGUMES ?

 
Questions de Auréline  sur notre page facebook  :
 

Les concombres ont de tâches blanches sur les feuilles qui les font jaunir à long terme et ça passe de feuille en feuilles. Qu'est-ce que c'est, que puis-je faire?"

 Ce type de tâche est probalement dû à un champignon appelé OIDIUM. Pas d'inquiétude c'est un champigon courant, qui se traite assez facilement. Attendez le soir pour qu'il ne fasse ni trop frais, ni trop chaud et pulvértâches sur les feuilles : Oidiumisez sur votre plant une solution à base de souffre. C'est un procédé autorisé en culture BIO. Si vous avez le choix, optez pour un conditionnement type "boite poudreuse" : en effet si vous choissisez d'acquérir ou d'utiliser un pulvérisateur, le souffre risque de le boucher.
Il est important de détruire les feuilles atteintes par le champignon en les brûlant car il est essentiel d'empêcher que la maladie ne se propage.
  
S'il est encore temps, soignez le plant mais n'hésitez pas à le détruire s'il est très endommagé : il vaut mieux protéger le reste de vos cultures et vous assurer de repartir sur de bonnes bases, plutôt que de risquer une épidémie. Voilà pour le curatif.
Question prévention. Dorénavant, préférez le compost au fumier ou aux engrais, espacez les plantations en respectant la densité conseillée dans la culture en carrés, et ne pas planter tout au même moment. Enfin veillez à ne pas fragiliser la plante : ne jamais arroser les feuilles

QUOI FAIRE QUAND LES FEUILLES DES LEGUMES SONT ATTAQUEES, MANGEES ? 

"Le basilic et du coup les jeunes feuilles de radis à côté également se font croquer par une petite bête que je ne vois pas pour le moment, que puis-je faire?"

Feuilles mangées Deux options courantes : les limaces, et les pince-oreilles.
  
Pour les limaces :
 
Cherchez  des petites billes type granulés d'homéopathie dans la terre, ou près du pied de la plante. Bonne pioche ? C'est la progéniture d'une sorte de mini-limace (voir ci-contre).  Commencez par éliminer les oeufs. Pour cela prenez une petite cuillère (que vous désinfécterez ensuite) et retirez les un à un. Ensuite cherchez la mère : vous la trouverez sous des feuilles ou en surface, à peine enterrée. Si vous ne la voyez pas, créez lui un abris, elle viendra y trouver refuge rapidement. 
En prévention : choisissez du compost plutôt que du terreau ou de la terre végétale : il y a fort à parier que la petite famille se soit invitée dans ces derniers ou avec la terre contenu dans les plants à repiquer.  
Pour les pince-oreilles.
Ce sont normalement des insectes auxiliaires, des amis du potager. Ils ne s'attaquent généralement à vos légumes que s'ils n'ont pas assez à manger. Leur plat préféré est le moucheron. Cela tombe bien c'est également un insecte indésirable dans le potager. L'idée est donc de trouver à manger à vos invités et faire ainsi de 2 pierres un coup. Faites leur un abris à proximité de la "zone attaquée" avec un pot en terre, rempli de paille non tassée. Une fois habitée, déplacez la "maison" à côté des zones infectées par les moucherons. Tout devrait ainsi rentrer dans l'ordre. 

BON A SAVOIR ! IL EXISTE UN GUIDE PLEIN DE CONSEILS POUR JARDINER SANS PESTICIDE

 
Petit guide à l'attention des jardiniers amateurs - sensibilisation à une culture sans pesticideInitié à la suite du Grenelle Environnement, la plan Ecophyto 2018 vise à réduire progressivement l'usage des pesticides en France de 50%, si possible, d'ici à 2018. Agriculteurs, collectivités locales et associations sont mobilisés dans ce sens. potager-de-balcon.com soutient cette démarche.
 
 Afin de sensibiliser les jardiniers amateurs sur ce sujet, le ministère a élaboré un petit guide qui, tout en expliquant ce que sont les pesticides et les dangers qu'ils peuvent présenter, propose des solutions alternatives pour jardiner autrement.
 
 Vous pouvez le télécharger ici : Petit guide du jardinier amateur
 
 
  
N'hésitez pas à nous donner votre avis et vos actuces sur notre page facebook http://www.facebook.com/potager.de.balcon
 
 
Si cette page vous a été utile, pensez à noter l'article en haut de la page. Merci beaucoup ! 
Photos : potager-de-balcon.com, developpement-durable.gouv.fr, jacques.lautre.net, historiatv.com